Réduction du bruit dans et à l'extérieur de l'entreprise

Interview au salon PREVENTICA


Le salon PREVENTICA est un rendez-vous important pour les entreprises concernées par la maîtrise des risques au travail. Après l’édition de Lyon du 27 au 29 septembre 2011, 2012 commence avec Bordeaux du 31 janvier au 2 février et poursuit avec Strasbourg les 30 et 31 mai.  

Le salon de Lyon a rassemblé 10’871 visiteurs pour 426 exposants parmi lesquels la société DELAUNAY SAS – spécialisée dans la mise en oeuvre de solutions acoustiques sur-mesure – qui nous a éclairé sur les priorités actuelles en matière de prévention des risques bruit. Monsieur Franck Delaunay, son PDG, s’est prêté au jeu de notre interview :

Mr Franck Delaunay, PDG de Delaunay SASSandra, Prevention-Bruit.fr – Monsieur Delaunay, votre entreprise est présente sur le salon Preventica à Lyon et vous aurez aussi un stand à l’édition de Bordeaux dès le 31 janvier 2012. Ce salon est donc un rendez-vous que vous considérez comme particulièrement important…

Franck Delaunay – Preventica est le salon de la maîtrise des risques au travail, dont le bruit est une composante sournoise. On connaît bien les conséquences directes en pertes auditives, par contre on fait plus difficilement le lien avec des accidents du travail dont le bruit peut être responsable comme facteur de stress, de pertes d’attention et de troubles psychologiques et comportementaux. Preventica est un point de rencontre où nous devons être présents.

J’ai parcouru le programme du congrès tenu en marge de ce salon : aucune conférence ne traite exclusivement de ces problèmes de bruit. Sont-ils donc nouveaux ?

Le code du travail a intégré depuis 1988 des articles visant à protéger les travailleurs du bruit, complété par une directive européenne en 2003. Le droit français a intégré cette directive en juillet 2006,  par un décret qui instaure l’évaluation des risques bruit, l’abaissement des seuils d’actions de prévention et la mise en place de mesures de protection collectives. Depuis 2010, la pénibilité est définie précisément dans le code du travail, avec 10 facteurs dont le bruit. La récente réforme des retraites prend en compte la pénibilité pour avancer un départ à la retraite.
C’est un sujet d’actualité, mais beaucoup d’entreprises manquent d’informations sur ces sujets. Il y a donc bien un manque dans le programme de conférences, heureusement en partie compensé par la présence dans le salon de fabricants d’équipements de mesure, de fournisseurs de protections individuelles et de concepteurs de cabines antibruit, de capotages et d’écrans, dont DELAUNAY SAS.

Qui sont les visiteurs de ce salon ? A quel titre vous soumettent-ils leurs projets ?

Schématiquement, nous accueillons 3 types de visiteurs sur notre stand. Les 2 premiers sont internes à l’entreprise :

– les responsables de production, qui viennent chercher une solution et faire évaluer son coût, et
– les délégués de CHSCT, qui montent un dossier pour le présenter à la direction de l’entreprise.
Le troisième type de visiteurs est externe à l’entreprise, ce sont des médecins du travail, des agents des CARSAT (ex CRAM) et des ingénieurs de bureaux d’études, qui viennent mettre à jour leurs informations et suivre l’évolution des techniques et des équipements.
Une grande partie des contacts que nous établissons ne visent donc pas une réalisation immédiate.

En comparaison des moyens individuels de protection contre le bruit, vos installations constituent des mesures de protection collectives lourdes en investissements. N’est-ce pas un obstacle ?

Cet investissement est d’autant plus difficile à réaliser lorsque les entreprises ressentent la crise économique. Le retour sur investissement est moins tangible et plus difficile à évaluer. Les projets ont tendance à être retardés. Les entreprises mettront plus volontiers en place des mesures partielles comme des protections individuelles plus performantes que celles qu’elles utilisaient jusqu’à présent.

Cabine d'insonorisation, réalisation Delaunay SASLes cabines de protection répondent-elles à d’autres besoins que la seule exigence réglementaire relative au bruit ?

Lorsque nous analysons une situation particulière, nous évaluons des paramètres beaucoup plus larges que le bruit. Confiner un équipement de production peut aussi permettre de résoudre simultanément d’autres problèmes. Nous avons installé des cabines dans des industries du bois, où nous avons réussi à combiner une réduction du bruit ambiant et l’évacuation des poussières de bois. Ces dernières sont à la fois des sources d’incendies et responsables de cancers des voies respiratoires.
Dans certains cas, nous avons en plus pu permettre la récupération de la chaleur dégagée par des processus industriels, chaleur utilisée pour chauffer des locaux annexes. L’implantation de ces cabines multi-usages non seulement réduit les risques d’atteinte à la santé des travailleurs, elle permet un vrai retour sur investissement.

De quelles compétences disposez-vous en interne pour maîtriser des problèmes aussi variés et inter-dépendants ?

DELAUNAY SAS cumule plus de 40 ans d’expérience en acoustique générale, en matériaux d’insonorisation et d’absorption phonique, en techniques de fabrication de cabines, de cloisons et d’écrans. C’est notre coeur de métier, qui repose évidemment sur des compétences internes. Pour les autres métiers impliqués dans nos réalisations, dont la ventilation, l’échange de chaleur, le dépoussiérage ou le traitement des vibrations, nous associons des partenaires spécialisés en fonction des projets. Cette stratégie nous permet d’être flexibles, réactifs et performants.

Monsieur Delaunay, vos marchés futurs sont-ils exclusivement l’industrie ?

Non, l’environnement prend une importance grandissante. Nous réalisons par exemple des capotages et des écrans destinés à réduire les émissions sonores d’équipements de climatisation, qu’on installe en façade de bâtiments ou sur des toitures. Ce type de protections antibruit concernent de nombreux hotels, bureaux et résidentiels. Nous sommes mandatés par des propriétaires et de plus en plus à la construction d’ensembles immobiliers par de grands groupes du BTP.
Nous pressentons un fort développement de ces marchés dans les années à venir.

Pour en savoir plus :

Le salon PREVENTICA :  http://www.preventica.com/preventica-lyon-2011-salon.php

La société DELAUNAY SAS : http://www.delaunay-sa.com/

Le site internet du salon PREVENTICA :
http://www.preventica.com/preventica-lyon-2011-salon.php

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Web news
Tags
Contact

Delaunay SAS, éditeur de protection-bruit.fr :

Tél. 33 3 44 07 30 60

ou utiliser le formulaire de contact

Suivre Delaunay SAS, solutions d’insonorisations acoustiques sur mesures :

  logo LinkedIn    logo Viadeo    logo Facebook